La mondialisation produit ça. On peut bien légiférer chez nous (et encore). Mais il ne s'agirait pas non plus de se priver d'un peu de business sur la santé des voisins.

t.co/6w9F5KEd5L

En 2017, j'adressais un courrier à mes élus pleurnicheurs, dont Xavier Bertrand. Remplacez Whirlpool par , Amiens par Béthune, et c'est la même : t.co/crJ3rC4dgm t.co/hb6Ghcr8Yx

Steve Jobs est mort, merci pour l’info. Et alors ? Autorisait-il pour autant les iPad à ses enfants ?
La réalité c’est que les leaders de la Silicon Valley embauchent des coaches pour leurs enfants et que, demain, la relation humaine pourrait devenir un privilège. t.co/1zSjhqt8h8 t.co/CueAn7rBGF

930 000 € ! Emmanuel Macron "redore" son blason. Après la vaisselle de l'Elysée (500 000 €) et la moquette (re 500 000 €), c'est au tour du Salon, avec 15 000 feuilles d'or. Pendant qu'Amandine, Pierre et Karim, intérimaires, sont en galère vers le RSA. t.co/37qSA3XZoP

Depuis 30 ans ils regardent les usines partir, ils laissent faire : zéro protection de l'industrie, zéro quota d'importation, zéro taxe aux frontières et aujourd'hui ils viennent faire les pleurnicheurs ? Mais les traîtres, c'est eux ! t.co/tn3g9jPdui

La fois où @marinetondelier m'a raconté comment elle survivait dans une ville FN, j'ai à la fois ri et pleuré et je me suis dit : "Pas de ça chez nous." Aujourd'hui le Front la poursuit en diffamation. Qu'elle en fasse un procès boomerang qui revient dans la tête de l'envoyeur. t.co/8QEK9keUce

La question de la 5G ouvre des questions environnementales, sanitaires, mais surtout des questions démocratiques : quelle société veut-on pour demain ? Et ce n'est pas au Président de la start-up nation d'y répondre tout seul !

Steve Jobs et tous les grands leaders de la Silicon Valley interdisent les écrans chez eux, dans les écoles de leurs enfants et recrutent des assistants de coach pour leurs enfants. L'humain est en train de devenir un truc de riche, un privilège.

Je n'ai pas envie de construire mon actualité médiatique et politique en oubliant ces femmes et ces hommes sur laquelle notre société repose tout entier et que notre pays reconnaît et rémunère si mal. Le reste, c'est commenter la cour du Roi.

J'essaye de porter une voix différente sans être candidat à la présidentielle. J'essaye de porter une voix différente sans être ministre. Je sais pour qui je me bats. Pour ces intérimaires en dépression, pour les AVS, pour les assistantes maternelles de mon coin.

Le gouvernement laisse faire la main invisible du marché. Sauf que le marché à aucun moment ne fera basculer l'économie vers une agriculture durable, la production massive de pompe à chaleur, un secteur de la petite réparation. Et la relocalisation des médicaments.

Les premiers bénéficiaires du CICE, c'est Auchan et Carrefour. Est-ce que vraiment ces multinationales en avaient besoin ?

Les Bridgestone, les Auchan, c'est la partie émergée de l'iceberg : celle qu'on ne voit pas, ce sont les intérimaires. Je réclame une année blanche pour les intérimaires et les permittents. On ne doit pas laisser filer ces contrats précaires vers le RSA.

Dans le plan de relance il n'y aura pas un euro pour les auxiliaires de vie sociale, les AESH, les femmes de ménage, les intérimaires. Pas un euro pour ces "femmes et ces hommes que notre pays rémunère si mal". C'est du Macron dans le texte.

La question est simple : est-on pour ou contre le libre-échange ? Tous ceux qui sont pour sont complices du drame de

Quand j'entends le gouvernement parler de relocalisation, ils se foutent de notre gueule ! Ils veulent lutter contre ça en réduisant les impôts et en offrant de l'argent aux multinationales ? Mais qui peut croire que ça va marcher ?

Ca fait 30 ans qu'on voit les usines partir, qu'ils ne mettent aucune protection, ni quota d'importation, ni taxe aux frontières. Et aujourd'hui, tous ceux qui ont laissé faire viennent faire les pleurnicheurs ? Mais les traîtres, c'est eux !

Depuis le début des années 2000, on a augmenté les importations de pneus par 4. Alors les traîtres, les cyniques, et les menteurs, ce sont les ministres et les anciens ministres qui ont laissé faire le désastre de

C’était mon gros boulot cette année : une mission d’information, que je menais, sur les « métiers du lien ». Assistantes maternelles, AESH, animatrices périscolaires AVS : des professions avec un faible statut, et de maigres revenus.

t.co/0ArVkl8aVT

Déplier
social.jesuislibre.net

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !