« La demande de résidences secondaires rend les logements inaccessibles pour l’immense majorité des habitants »

Pour limiter le nombre de résidences secondaires, qui exercent une pression croissante sur le prix de l’immobilier, un élu breton propose de mettre en place un statut de résident. Celui-ci existe déjà ailleurs en Europe. Entretien avec Nil Caouissin, professeur d’histoire et de breton, membre de l’Union démocratique bretonne (UDB). bastamag.net/residences-second

Le phénomène des résidences secondaires a pris de l'ampleur ces dernières années, d'autant plus avec la pandémie. En Bretagne, « 250 000 logements [sont] vides 9 mois sur 12. Si tous ces logements étaient transformés en logement principal, on pourrait loger 500 000 personnes, soit une bonne partie des 800 000 nouveaux arrivants pressentis pour ces quinze prochaines années. Ce n’est pas anecdotique. » bastamag.net/residences-second

La part croissante des résidences secondaires a aussi de graves conséquences écologiques. «La pression des résidences secondaires rend le marché de l’immobilier inabordable pour un grand nombre de foyers. Résultat : la seule solution pour permettre l’installation des jeunes, c’est la construction de logements neufs. Le taux élevé de résidences secondaires pousse indirectement à une surconsommation de foncier et de matériaux de construction.» bastamag.net/residences-second

«L’enjeu n’est pas de chercher à «moraliser» les résidents secondaires, mais bien de trouver une réponse politique à un problème politique»

Nil Caouissin propose la création d'un statut de résident « seulement sur les territoires en tension ». Déjà expérimenté dans la région autonome de Bolzano en Italie et sur l’Archipel de Aland en Finlande, l'UE n'a pas bloqué le statut ne le considérant pas comme attentatoire aux principes fondamentaux de l’UE.

Entretien👉bastamag.net/residences-second

Suivre

@bastamag

Ou dire qu'un logement vendu doit être habité par son propriétaire pendant 5 ans. Ce qui évite aussi la spéculation immobilière.

@tuxicoman @bastamag

un logement qui n'est pas habité doit être mis en location ou vente.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
social.jesuislibre.net

Le réseau social de l'avenir : pas de publicité, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Gardez le contrôle de vos données avec Mastodon !